Bibliothèque Diderot de Lyon

L'innocence de l'image ? Visions coloniales et post-coloniales de l'Empire britannique dans le cinéma.

Le mois du film documentaire
13e édition

Avec les soutiens
du British Film Institute
et de l’Imperial War Museums de Londres

4 soirées projection-débats
mardis 6, 13, 20 et 27 novembre 2012

à 20 h
au théâtre Kantor de l'ENS de Lyon, site Descartes
entrée libre (dans la limite des places disponibles)

Télécharger l'affiche
Télécharger le programme


 
Avo
RAQUEL SCHEFFER
Portugal, 2009, 11 min, projection dvd
Mozambique, 1960, juste avant l’éclosion de la guerre, portrait d’une famille coloniale. Une séquence de matériel d’archive filmée par mon grand-père, ancien administrateur colonial, est le point de départ d’un documentaire expérimental sur l’histoire de la décolonisation portugaise et de sa mémoire. Mémoire double ou dédoublée : la mémoire vécue et descriptive des colonisateurs (leurs textes, leurs images) contre la mémoire fabriquée de leurs descendants. Ce film est une tentative de mise en scène de mes mémoires indirectes du Mozambique (Raquel Schefer).

En ce temps-là : souvenirs des derniers jours de la colonie du Kenya
= A time there was : stories from the last days of Kenya colony

DONALD MCWILLIAMS
Canada, 2009, 87 min, VOSTF, Projection dvd
Rigueur historique et lyrisme caractérisent ce journal filmé d’une singulière beauté qui marie des photos rapportées d’Afrique par McWilliams lui-même en 1955, une animation originale et des images d’archives. Il en résulte un compte rendu éclairé de la rébellion mau-mau, un épisode parmi les plus controversés de l’histoire de l’empire britannique déclinant.

En présence de
PASCALE BARTHELEMY, enseignante-chercheure en Histoire à l’ENS de Lyon
HÉLÈNE CHARTON, historienne, chargée de recherche au CNRS
ISABELLE BAUDINO, enseignante-chercheure en Civilisation et Histoire des idées britanniques à l’ENS de Lyon
ÉLISE DOMENACH, enseignante-chercheure en Études cinématographiques

Soirée animée par
CÉCILE VAN DEN AVENNE, sociolinguiste, enseignante-chercheure en Sciences du Langage à l’ENS de Lyon

La rivière Subarnarekha
RITWIK GHATAK
Inde, 1962 – 1965, 135 min, VOSTF, projection 35 mm
L’histoire débute en 1948 après la dramatique partition du Bengale. Avec leur déracinement, des millions de personnes ont perdu tout lien avec la vie. Dans ce contexte, nous allons suivre
lshwar, sa jeune soeur Shita et le petit Abhiram. Cette petite famille va permettre à Ghatak, grand cinéaste bengali, de renouveler totalement le traitement de ce thème qui l’a hanté toute sa vie : le déracinement, les réfugiés de la partition.

En présence de
SANDRA ALVAREZ DE TOLEDO, diplômée en histoire des arts, responsable des Éditions l’Arachnéen
ARUNDHATI VIRMANI, historienne de l’Inde, chargée de recherche au Centre Norbert Elias, EHESS Marseille
ISABELLE BAUDINO, enseignante-chercheure en Civilisation et Histoire des idées britanniques à l’ENS de Lyon

Soirée animée par
ANNE COURANT, responsable de la vidéothèque, Bibliothèque Diderot de Lyon

Archives cinématographiques coloniales britanniques
Grande-Bretagne, 1945 – 1959, projections 35 mm

The District Officer
1945, 13 min, 35mm, collection BFI
Mary’s Lucky Day
Lux Soap advert, 1952, 19 min, 35mm, collection BFI
Mau Mau
1954, 19min, 35mm, collection IWM
The Year in Malaya
1955, 15 min, 35 mm, collection IWM
Three Roads to Tomorrow
1958, 23 min, 35mm, collection BFI
Giant in the Sun
1959, 18 min, 35 mm, collection BFI

Six films documentaires, inédits en France, extraits de la collection d’archives du projet Colonial Film Database. Les films sélectionnés présentent des visions des sociétés asiatiques et africaines sur une vingtaine d’années, de 1945 à 1959, entre colonisation et décolonisation. Par ce qu’elles montrent, mais aussi, le plus souvent, par ce qu’elles ne montrent pas, ces images mettent en lumière les sources idéologiques du projet colonial.

En présence de
LEE GRIEVESON, Co-Directeur du projet Colonial Film Database et professeur en Études cinématographiques à l’University College de Londres
CÉCILE VAN DEN AVENNE, sociolinguiste, enseignante-chercheure en Sciences du Langage à l’ENS de Lyon

Soirée animée par
ISABELLE BAUDINO, enseignante-chercheure en Civilisation et Histoire des idées britanniques à l’ENS de Lyon

Mardi 20 à 17h à L’ENS de Lyon
Présentation du projet Colonial Films Database
par LEE GRIEVESON

Song of Ceylon
BASIL WRIGHT
Grande-Bretagne, 1934, 40 min, projection 35 mm
Film de commande, Song of Ceylon devait traiter des manufactures du thé au sein de la colonie britannique à des fins commerciales. En fait, les réalisateurs s’intéressèrent surtout aux impacts de la civilisation occidentale sur la culture cinghalaise qu’ils mirent en valeur, par un astucieux montage et par des fondus enchaînés de sons et d’images. Poursuivant ainsi leur objectif d‘éclairer le citoyen sur sa communauté, ils réalisèrent là un des premiers films parlants, fleuron du genre documentaire britannique, primé au Festival du Film International de
Bruxelles en 1935 pour sa bande son « exceptionnelle et imaginative » ….

Why Colonel Bunny was killed?
MIRANDA PENNELL
Grande-Bretagne, 2010, 27 min, projection dvd
Prenant comme point de départ un récit d’exploration écrit par un médecin missionnaire anglais en 1909, Why Colonel Bunny was Killed est entièrement composé de photographies datant de l’époque coloniale, prises à la frontière nord-est des Indes Britanniques. Tentant de faire émerger une réalité refoulée de ces photos prises au cours du conflit colonial, le film nous amène à examiner l’argumentaire et la symbolique coloniale à travers ses discours, ses codes vestimentaires, ses meubles, ses trophées… Prix du meilleur film international au Festival Courtisane de Gand et au festival Images de Toronto.

En présence de
MIRANDA PENNELL, cinéaste et vidéaste britannique, doctorante à l’Université de Westminster à Londres
THIERRY DI COSTANZO, enseignant-chercheur à l’Université de Strasbourg, spécialiste de l’histoire du Pakistan et de l’Inde et « fellow » de l’Institut d’études avancées de l’Université Jawaharlal Nehru de New Delhi (JNIAS)
CÉCILE VAN DEN AVENNE, sociolinguiste, enseignante-chercheure en Sciences du langage à l’ENS de Lyon

Soirée animée par
ISABELLE BAUDINO, enseignante-chercheure en Civilisation et Histoire des idées britanniques à l’ENS de Lyon
 
Une manifestation organisée par

la Bibliothèque Diderot de Lyon

et l'ENS de Lyon :
la section d’Anglais du département des Langues, littératures et civilisations étrangères
le département des Sciences du langage
le département d’Histoire
la section Cinéma du département des Arts
avec le soutien du service culturel de l'ENS de Lyon.

L’équipe de programmation

Anne Courant, responsable de la Vidéothèque, Bibliothèque Diderot de Lyon
Isabelle Baudino, enseignante-chercheure en Civilisation et Histoire des idées britanniques
Cécile Van den Avenne, sociolinguiste, enseignante-chercheure en Sciences du langage
Elise Domenach, enseignante-chercheure en Études cinématographiques

Contact

Anne COURANT
responsable de la vidéothèque
Bibliothèque Diderot de Lyon
04 37 37 65 55
Contact

Bibliothèque Diderot de Lyon
5, parvis René Descartes - BP 7000
69342 Lyon cedex 07 FRANCE

Site Descartes (LSHS)
Tél. : +33 (0) 4 37 37 65 00

Site Monod (Sciences)
Tél. : +33 (0) 4 72 72 81 84

Nous contacter

Outils