Parlez-nous de... l’ibadisme : histoire d’un islam méconnu

Rencontre
24/11/2022
Reporté
CO-ORGANISATEURS

REPORTÉ à une date ultérieure

En dehors du sunnisme et du chiisme, on connaît rarement l’existence d’une autre branche de l’islam, dont l’ibadisme constitue désormais le seul témoignage vivant. Cette école religieuse, présente à Oman et au Maghreb, est aujourd’hui très minoritaire, mais ses bibliothèques conservent un patrimoine aussi riche que méconnu. En effet, à l’époque médiévale les ibadites ont eu un rôle actif dans ces régions, notamment au Maghreb où ils se sont puissamment implantés parmi les Berbères. En lutte contre l’autorité centrale du califat, ils y ont fondé l’un des premiers États autonomes, à Tahert en Algérie, avant de contribuer à la diffusion de l’islam jusqu’en Afrique grâce au développement du commerce transsaharien. Cependant, l’ibadisme se démarque avant tout par sa vision singulière du pouvoir politique : hostile à la théorie sunnite du califat, il cultive l’idéal d’un pouvoir élu, révocable et collégial. Un islam démocratique ? L’examen des sources nous en dira plus.

Image
""


  Cyrille Aillet, professeur à l'université Lumière Lyon 2, CIHAM (UMR 5648)

Image
""


  Frédéric Abécassis, maître de conférences en histoire moderne à l'ENS de Lyon et membre du LARHRA (UMR 5190)

Rencontre autour de l'ouvrage
L’archipel ibadite : une histoire des marges du Maghreb médiéval

Image
Couverture de l'ouvrage "L’archipel ibadite : une histoire des marges du Maghreb médiéval"


 

Image
""

Compléments d'information

Conditions d'accès

Conditions d'accès

Entrée libre

Mise à jour : 22/11/2022